Vous n'avez encore accédé à aucune fiche…

Fritz Lang

Date de naissance : 05 décembre 1890
Date de décès : 02 août 1976
Drapeau : Autriche

Image scifi-movies

Né à Vienne en 1890, Friedrich Christian Anton Lang se lance très tôt dans la peinture. De 1908 à 1913, il voyage à travers le monde, où il découvre l’Afrique du Nord, l’Extrême-Orient, l’Europe, mais également le cinéma. À la fin de son périple, il s’installe à Paris où il se sent de plus en plus attiré par l’art cinématographique, car il y voit un formidable moyen de reproduire le mouvement. Mais l’Allemagne et l’Autriche déclarant la guerre à la France, Lang est contraint de quitter Paris pour être incorporé dans l’armée autrichienne.

En 1917, à Berlin, il se lance dans l’écriture de scénarios qu’il propose au cinéaste et producteur Joe May. Lang est rapidement considéré comme un scénariste à part entière, en adéquation avec son temps. En 1919, il fait la connaissance du producteur Erich Pommer qui le fait entrer dans la Decla en tant que scénariste, puis en tant que metteur en scène. Lang signe ainsi son premier succès avec LES ARAIGNEES (1919-1920), film qui annonce déjà son style, à savoir un montage cadencé et un travail important sur les éclairages.

Il devient un des cinéastes les plus importants d’Allemagne avec LES TROIS LUMIERES (1921) puis avec le film expressionniste DOCTEUR MABUSE LE JOUEUR (1922). En 1926, il réalise une des oeuvres majeures de sa filmographie et du cinéma, METROPOLIS, pour lequel il utilise des effets spéciaux spectaculaires et inédits. Il tourne son premier film parlant en 1931 avec M LE MAUDIT, que l’on peut voir comme une parabole du mouvement nazi. Le nazisme grandissant, le cinéaste réalise en 1933 une nouvelle aventure de Mabuse, LE TESTAMENT DU DOCTEUR MABUSE, qu’il présente "comme une allégorie pour montrer les procédés terroristes d’Hitler". Le film est censuré en Allemagne par Goebbels, le ministre de la propagande. L’année suivante, Lang quitte le pays pour la France où il réalise LILIOM pour Pommer, avant de partir pour Hollywood.

Aux Etats-Unis, Fritz Lang tourne une trilogie réaliste et sociale, composée de FURIE sur le lynchage, J’AI LE DROIT DE VIVRE (1937) sur un couple pourchassé par les autorités, et enfin CASIER JUDICIAIRE (1939) sur le vol. Il réalise également une série de films sur le nazisme dont CHASSE A L'HOMME (1941), puis plusieurs films noirs dans lesquels il aborde le thème de la psychanalyse (LA RUE ROUGE - 1945), ainsi que des mélodrames et des films à suspense.

À la fin des années cinquante, Fritz Lang rentre en Allemagne pour tourner un film d’aventure en deux parties, LE TIGRE DU BENGALE (1959) et LE TOMBEAU HINDOU (1959). Il termine sa carrière en réalisant une suite de Mabuse en 1960, LE DIABOLIQUE DOCTEUR MABUSE. Alors que la critique le considère comme fini, les jeunes cinéphiles découvrent ses films américains. À la demande de Godard, il fait une apparition dans LE MEPRIS en 1963, dans lequel il incarne son propre rôle. La même année, il reçoit une récompense pour sa contribution au cinéma germanique par le German Film Awards. Il meurt en 1976 aux Etats-Unis, laissant derrière lui une filmographie jalonnée de films aujourd'hui considérés comme des chefs d’œuvre.

14 novembre 2019

 Filmographie sélective

Die 1000 Augen des Dr. Mabuse

(1960)
Réalisation
Réalisateur
Écriture
Scénariste
Production
Producteur*

Le tombeau Hindou

(1960)
Réalisation
Réalisateur
Écriture
Scénariste

Le testament du Docteur Mabuse

(1933)
Réalisation
Réalisateur
Écriture
Scénariste
Production
Producteur

La femme sur la lune

(1929)
Réalisation
Réalisateur
Écriture
Scénariste
Production
Producteur

Metropolis

(1927)
Réalisation
Réalisateur
Écriture
Scénariste*

(*) non crédité