Vous n'avez encore accédé à aucune fiche…

Frank Borzage

Date de naissance : 23 avril 1894
Date de décès : 19 juin 1962
Drapeau : Etats-unis

Franck Borzage nait en 1923 à Salt Lake City dans une famille d’origine italienne. Très jeune, il débute comme accessoiriste et garçon de courses dans une petite troupe de théâtre qui parcourt le pays, pour laquelle il lui arrive également d’interpréter des rôles. En 1912, Borzage arrive à Hollywood, où il se fait engager comme accessoiriste et comédien pour différentes compagnies.

Dès 1916, il se lance dans la mise en scène et est rapidement considéré comme l'un des meilleurs réalisateurs d’Hollywood. Il rencontre ses premiers succès avec HUMORESQUE (1920) et SECRETS (1924). Engagé en 1925 par la Fox, il devient un des emblèmes de la firme aux côtés de Raoul Walsh et John Ford.

Sa réputation se confirme avec son premier chef d’œuvre SEVENTH HEAVEN (L’HEURE SUPRÊME, 1927), qui inaugure la deuxième période de sa carrière, entre 1927 et 1940, celle des œuvres majeures (STREET ANGEL (L’ANGE DE LA RUE, 1928), LUCKY STAR (L’ISOLE, 1929), THE RIVER (LA FEMME AU CORBEAU, 1929), A FAREWELL TO ARMS (L’ADIEU AUX ARMES, 1932)…) Surnommé « le poète du couple », Borzage devient un des maîtres du mélodrame qu'il considère comme un genre complet, qui peut à la fois décrire les sentiments individuels et l’évolution d’une collectivité, d’une société voire du monde. Borzage situe les histoires dans un cadre de réalité dure, à laquelle il impose la force et la pureté des sentiments des personnages, parvenant ainsi à les installer dans une éternité quasi mystique.

En 1927, Borzage reçoit un premier Oscar pour SEVENTH HEAVEN, puis un second, en 1931, pour BAD GIRLS. En 1933, fort de son succès, son adaptation cinématographique de A FAREWELL TO ARMS d’Hemigway est classée parmi les meilleurs films de cette année. Quelques mois avant sa mort en 1962, la Directors Guild of America lui décerne le prix David Wark Griffith « pour son extraordinaire contribution à la mise en scène cinématographique ».

Par ses films où l’amour transcende tous les milieux sociaux et tous les obstacles, Borzage est parvenu à toucher toutes les catégories de public, se plaçant au rang de « réalisateur universel ».

02 janvier 2013

 Filmographie sélective

L'Atlantide

(1961)
Réalisation
Réalisateur*

(*) non crédité