Vous n'avez encore accédé à aucune fiche…

The Thing

(The Thing)

 Les critiques

Nombre de critiques : 15

Total des points : 133

Moyenne obtenue : 8.87/10

n°5 - 9/10 Sans nom

21 juillet 2001

THE THING lors de sa sortie a connu un echec. Pour moi la sortie du film le même mois que E.T. de Spielberg y est pour beaucoup. Il a été dit aussi qu'il y avait trop de ressemblance avec ALIEN - LE 8ÈME PASSAGER. Il ne faut pas oublier que celui-ci avait été ecrit par Dan O'Bannon celui qui a écrit avec Carpenter DARK STAR qui raconte quasiment la meme histoire avec humour, bien sur, et peu de moyens mais ça personne ne l'a remarqué? il ne faut pas oublie que THE THING est aussi un remake. Non franchement il était en avance sur sont epoque. C'est un film à redecouvrir.

Avatar choisi par le scifinaute

n°4 - 9/10 Barthélémy Jeoffrey

29 juin 2000

Si john carpenter est un peu soulant avec ses musiques lancinantes , il faut admettre que ce film est une sacrée réussite avec une ambiance et des effets spéciaux à couper le souffle . Ce film fait donc parti de ses meilleurs films (Assault, Halloween, Fog, NY1997, Christine, Prince des ténèbres et l'antre de la folie). Evidemment , il ne faut pas voir ses films en version française car ils sont vraiment très très mal doublés , ce qui est dommage contenu de son travail de metteur en scène remarquable . The Thing fait parti des classiques de science-fiction qui aurait mérité un plus gros succès lors de sa sortie en salles en 1982 .ET QUELLE FIN !

Avatar choisi par le scifinaute

n°3 - 7/10 Sylvain Grenon

24 septembre 1999

A la différence de la première version "la chose d'un autre monde", "the thing" est une totale réussite à l'image de la première scène montrant ce chien courant dans la neige pour échapper à des hommes en hélicoptère et qui cherchent "mystérieusement" à le tuer. Un vrai climat de paranoia, qui n'est pas sans rappeller celui du film "l'invasion des profanateurs de sépultures", est présent pendant tout le long du film. Kurt Russell est très crédible. Les scènes "gore" savamment distillées n'encombrent pas du tout le récit qui sait faire aussi appel à une dimension psychologique non négligeable. A mon avis bien supérieur à l'original, The thing est désormais rentré dans les classiques de la SF moderne.

Avatar choisi par le scifinaute

n°2 - 8/10 Fontaine Sylvain

11 juillet 1999

Oui, THE THING est à mon sens un des 2 ou 3 meilleurs films de ce bon vieux John. Le climat de paranoïa qui s'installe dans cette base de l'Antarctique en fait un des thrillers les plus puissants que j'aie jamais vu. Les mutations successives de la chose offrent un spectacle hallucinant, qui a rarement été égalé à ma connaissance. Elles m'évoquent les tableaux de Jérôme Bosch, ce grand peintre du 15ème siècle, et font de ce film un sommet du fantastique. Enfin, philosophiquement, THE THING peut être vu comme une illustration de la puissance effrayante de la vie, de sa volonté monstrueuse d'expansion et de prolifération.

Avatar choisi par le scifinaute

n°1 - 10/10 Niko

16 juin 1999

A croire que l'année 1982 fut bénie des dieux (BLADE RUNNER, ET, THE THING...), THE THING est un grand film (le meilleur de Carpenter?) mais surtout un excellent remake. Carpenter sait mettre l'ambiance dans un film, ici, le lieu joue en sa faveur, le désert antarctique, les tempêtes de neige place déjà l'ambiance au niveau du décor. Ensuite les hommes coincés là-bas loin de tout, tous plus ou moins s'emmerdent et passe leurs journées à leurs occupations de scientifiques mais la plupart du temps à attendre que leur mission soit finie. Carpenter ne laisse pas le climat s'installer lentement, mais il le laisse aller en plusieurs crescendo. Au début, l'apparition des norvégiens, ensuite la bestiole. Il joue avec nos peurs (comme toujours) avec la virtuosité d'un maestro. Le virus qu'est la chose installe une panique parmi les personnages, et l'installe chez nous en nous montrant les différentes mutations et meurtres de la chose (plus dégoûtants les uns que les autres). Chaque personnage peut être la chose, tout le monde doit se méfier de tout le monde, la paranoïa est collective et le spectateur se délecte de voir les voir s'entretuer et lutter contre une chose qu'ils ont pour une fois compris mais contre laquelle ils ne peuvent pas faire grand chose. Carpenter joue avec La Chose, la Chose est-elle vivante à la fin du film? Si vous regardez bien les deux visages des rescapés sur la dernières scène, vous aurez la réponse. Chef d'Oeuvre de l'horreur pour les amateurs de film d'horreur, THE THING est beaucoup plus qu'un grand film d'horreur, c'est un grand film.

Avatar choisi par le scifinaute