Vous n'avez encore accédé à aucune fiche…

La Planète fantôme

(The Phantom Planet)

 Les critiques

Nombre de critiques : 3

Total des points : 19

Moyenne obtenue : 6.33/10

n°3 - 5/10 Fog Horn

30 juin 2021

Ca démarre comme un space opera classique puis l'histoire prend une tournure improbable de planète habitée par des liliputiens. La SF laisse alors place à l'aventure et l'ensemble prend des allures de serial du début des années 50 (alors que le film date de 1961). Le look du héros comme les rebondissements de son périple (dont le fameux "duel de bravoure") m'ont fait penser à Flash Gordon. Quelques petites maquettes et un craignos monster de la plus belle espèce apportent un peu de charme, mais je trouve quand même que cette série B a vieilli à cause de sa naïveté trop prononcée (même pour l'époque).

Avatar choisi par le scifinaute

n°2 - 7/10 Anthony

23 février 2009

Allez un petit 13 pour the phantom planet. Evidemment c'est le stéréotype même de la sf des 50ies et début des 60ies mais en même temps tout y est ! La "space conquet", les méchants aliens (qui à eux seuls valent un vrai fou rire garanti), le dévouement, la touche "love to love", la bravoure etc. Non franchement il n'y a rien à redire. Le scénar tiens avec des grosses ficelles (notamment sur la fin), les effets spéciaux sont... ceux de l'époque, le jeux des acteurs est "hors du commun" mais en même temps c'est exactement l'image du bon sf de la période. A voir (en vo) évidemment.

Avatar choisi par le scifinaute

n°1 - 7/10 BlackSmurf

22 décembre 2005

Je met cette note car c'est un petit coup de pouce pour un film assez ancien. En fait honte à lui, bien que de 5 ans postérieur à "Planète interdite", il ne l'égale en aucun point sur la réalisation. Non Phantom Planet (tourné en 61) est plus un film fantôme des années 50 qu'autre chose, en noir et blanc, et avec des trucages sommaires. Cependant je dois avouer que j'ai aimé la poésie qui se dégage de ce film. Le scénario n'a rien de renversant non plus, mais je ne sais pas c'est inexplicable :) J'aime bien cette relation touchante avec la fille muette et cette micro société qui vit paisiblement sur son rocher dans l'espace. En fait on est tout à fait dans le registre des séries à la "Star Trek" ou il y a toujours des rencontres comme ça, avec des habitants curieux. Ici pour pimenter le tout, des vilains E.T se font menaçants, et je dois dire que leur aspects dans le film est comique au possible. Rien que pour ça, fou rire garanti ou alors larme d'émotion sur le pathétique de la réalisation. J'ajoute qu'on trouve ce film sur archive.org dans les films en domaine publique.

Avatar choisi par le scifinaute